Actualités

AFFICHE DECHETTERIE MOBILE

Nouveauté ! 

Si vous ne savez pas quoi faire des légumes de votre jardin, téléchargez ce livret de recettes qui vous permettra de cuisiner de différentes façons vos courgettes, vos tomates et votre basilic !

(Cliquez sur l'image pour télécharger le livret).

LIVRET A5 WEB 1

 

 

D'autres astuces contre le gaspillage alimentaire sont disponibles en cliquant ici.

À partir de ce jour et jusqu’à nouvel ordre, les habitants impactés par les inondations peuvent déposer jusqu’à 4 m3 de déchets par jour (contre 1 m3 en temps normal) dans l’une des 5 déchetteries du SIETREM. Attention, la liste des déchets acceptés reste identique (liste consultable sur le www.sietrem.fr). Cette mesure exceptionnelle s’applique uniquement aux personnes sinistrées qui résident dans l’une des 31 communes du territoire du SIETREM.

Voir le communiqué

 

Les bouchons en plastique se recyclent à condition qu’ils soient laissés sur les bouteilles ou briques. C’est plus pratique et plus propre ! Ainsi, votre bac jaune ne sera pas souillé par les restes de liquide contenus dans la bouteille. 

Un bouchon isolé de sa bouteille ne pourra pas être recyclé. En effet, une fois arrivé au centre de tri, sa petite taille ne permettra pas au bouchon d’être traité et recyclé. Il finira donc dans les «refus de tri» et sera acheminé à l’unité de valorisation énergétique où il sera incinéré.

Une alternative : les associations

Grâce à la vente des bouchons récupérés, certaines associations comme les «Bouchons d’amour» ou «Un bouchon, un sourire» viennent en aide à des personnes handicapées en finançant l’achat d’équipements adaptés : fauteuils roulants, rampes d’accès aux voitures, matériel handisport…
Pour connaître les points de collecte et les types de bouchons acceptés, rendez-vous sur les sites :
www.bouchonsdamour.com
www.federation1bouchon1sourire.com

Les encombrants sont les déchets qui, en raison de leur volume ou de leur poids, ne peuvent être collectés avec les ordures ménagères. Sont admis à la collecte des encombrants les meubles et mobiliers, literie (matelas, sommier), petites ferrailles, objets divers… dont le poids n’excède pas 25 kg. Le dépôt maximum autorisé par foyer s’élève à 1 m3. Les encombrants doivent être déposés sur la voie publique sans gêner la circulation.

Les déchets électriques et électroniques ne sont pas des déchets encombrants ! Ce sont des déchets considérés comme potentiellement dangereux pour l’environnement et la santé s’ils ne sont pas traités de manière règlementée. Certains les laissent sur le trottoir en pensant qu’ils feront le bonheur de quelqu’un d’autre : c’est une fausse bonne idée ! En règle générale, ils seront ramassés par des filières parallèles qui récupéreront les matières valorisables, sans dépollution préalable. Vos anciens déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE) doivent être donnés à une association de réemploi, apportés en magasin ou déposés gratuitement en déchetterie.

Tous les déchets ne sont pas acceptés à la collecte des encombrants. Sont interdits : les encombrants provenant de l’activité industrielle, commerciale ou artisanale, et notamment les déchets d’emballages et les pièces de véhicules (même si elles sont présentées en éléments séparés). Ces déchets sont à déposer en déchetterie professionnelle. Les déblais et gravats, décombres et débris, les fils de fer barbelés et grillages, les déchets de jardin et végétaux, les ferrailles lourdes, les détritus et objets ménagers dangereux tels que les déchets chimiques ménagers (huiles de vidange, pots de peinture, solvants, etc.) sont également refusés. Ils sont à déposer en déchetterie.

Chaque année, un habitant du SIETREM produit 477 kg de déchets en moyenne.
En adoptant un comportement éco-citoyen, le volume de la poubelle pourrait réduire considérablement. Afin de sensibiliser la population à la prévention des déchets, le syndicat proposait différentes animations dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets qui se déroulait du 18 au 26 novembre 2017.

Dimanche 19 novembre, une équipe d’adjoints de communication et une animatrice culinaire sensibilisaient les clients du marché de Chelles à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Jeudi 23 novembre, le SIETREM participait à la «Balade 0 déchet» initiée par le Département et organisée par la «Paume de Terre», avec l’aide des agents de la propreté urbaine de Paris Vallée de la Marne et de l’âne «Déluge».

Tout au long de la semaine, et pour la 2e année consécutive, l’opération «Gourmet Bag» a été proposée aux restaurateurs volontaires implantés sur le territoire du SIETREM. Ainsi, des kits composés de boîtes réutilisables en plastique et de sacs recyclables ont été distribués aux restaurants participant à l’opération afin que les clients puissent emporter les restes de leur repas.

Pour clôturer la semaine, une formation compostage et un atelier «jardin au naturel» proposés par l’association «la voie du jardinier» et les maîtres composteur du SIETREM étaient proposés aux habitants ayant fait l’acquisition d’un composteur en 2017.

 

 serd1

 Animation anti gaspillage alimentaire 

 

 serd2

Formation compostage

 

 serd3

Balade 0 déchet

 

Plusieurs habitants des communes du SIETREM nous ont informés du passage à domicile de colporteurs qui proposent la vente de calendriers 2019 pour le compte du syndicat ou du prestataire de collecte (SEPUR).

Le SIETREM n’autorise aucun agent à vendre des calendriers en son nom et ne cautionne sous aucun prétexte le démarchage en porte-à-porte. Ces solliciteurs ne sont donc pas des agents du syndicat et ne sont en aucun cas mandatés par la collectivité.

Par ailleurs, la position du groupe SEPUR (titulaire du marché de collecte des ordures ménagères, collectes sélectives et encombrants) concernant la vente des calendriers est la suivante :

aucune carte professionnelle ou attestation autorisant à un quelconque démarchage commercial (étrennes) n'a été fournie aux agents de l'entreprise. La Direction rappelle qu'il est strictement interdit d'utiliser la raison sociale ou le logo SEPUR, que les heures de travail de ces agents sont exclusivement réservées aux actions de collectes des déchets ménagers, et que tout contrevenant à ces directives s'expose à d'éventuelles poursuites ou sanctions.

En cas de doute ou de démarchage malveillant, veuillez alerter la police municipale de votre commune ainsi que votre mairie.

 

sepurDepuis le 1er juin 2017, la société SEPUR collecte en porte-à-porte les Ordures Ménagères Résiduelles (OMR), le tri (emballages, tous les papiers et le verre) ainsi que les encombrants pour le compte du SIETREM. Le nouveau collecteur SEPUR a embauché la quasi-totalité du personnel de l’ancien attributaire du marché de collecte (Société DERICHEBOURG).

46 bennes neuves, aux dernières normes antipollution, sont opérationnelles pour l’exécution des prestations de collectes. Il n’y a pas de modification de tournées, à l’exception de la collecte du verre, désormais effectuée à partir de 6 heures du matin.

Ce changement de prestataire implique une nouvelle méthode de travail pour les équipages de collecte ce qui explique des oublis ou des retards sur certains secteurs du territoire du SIETREM.
Face aux différentes réclamations enregistrées, il a été demandé à la société SEPUR de procéder à des « rattrapages » de collecte afin de rétablir le niveau de qualité de service exigé par le SIETREM. De plus, le lieu d’exploitation actuellement situé à QUINCY-VOISINS impacte fortement l’organisation générale des tournées. En conséquence, la société SEPUR s’est engagée à s’implanter rapidement au cœur du territoire afin de remédier le plus rapidement possible à ces dysfonctionnements.

 L’attributaire du marché de collecte va ajuster ses tournées en fonction des impératifs du cahier des charges et des exigences de satisfaction des usagers.

Merci de votre compréhension et de votre patience.

Dans le cadre de la semaine nationale du compostage, le SIETREM organisait un atelier compostage samedi 25 mars au magasin Biocoop de Montévrain.

C’est sous un soleil quasi estival que les visiteurs ont été reçus par Luis SILVA, maître composteur du SIETREM et Ludovic DEGAND, fondateur de la société TRIBUTERRE qui œuvre pour la préservation de l’environnement et des ressources naturelles.
Les 2 spécialistes du compostage ont expliqué au public les bons gestes à adopter pour bien composter ainsi que les avantages de cet amendement naturel.
« Que dois-je mettre dans mon composteur ? Quand et comment utiliser le compost ? Quel matériel utiliser ? Quelle proportion de déchets bruns et verts faut-il utiliser pour obtenir un bon compost ? Comment savoir si son compost est mûr ? » les visiteurs n’ont pas hésité à participer activement à cette animation en posant de nombreuses questions. Ce moment était également l’occasion idéale pour échanger des conseils entre amateurs de jardinage ! À l’issue de cet atelier, un sachet de graines de basilic était offert par le SIETREM aux participants.
Le saviez-vous ? Composter permet de réduire de 30 % le volume de sa poubelle d’ordures ménagères et donc de limiter la quantité de déchets incinérés, de réduire le volume de déchets humides incinérés, de créer des jardins biologiques et de produire son propre engrais. Si vous êtes intéressé(e) par l’acquisition d’un composteur, vous pouvez en commander un sur le site internet du SIETREM
 (tarif : 20 €).