Actualités

À partir de demain, mardi 1er octobre 2019, les 5 déchetteries du SIETREM passent aux horaires d'hiver !

Retrouvez toutes les informations concernant les déchetteries à ce lien.

En 2016, une étude menée par le Syndicat mIxte pour l’Enlèvement et le Traitement des RÉsidus Ménagers (SIETREM) démontre que seul 1 habitant sur 4 sort son bac à verre chaque semaine (avec seulement 14 % du volume du bac rempli). Face à ce constat, le syndicat a souhaité revoir les fréquences de ramassage des emballages en verre pour optimiser les tournées et ainsi limiter l’empreinte carbone. Cette mesure s’inscrit parfaitement dans la politique de développement durable entreprise depuis de nombreuses années par le SIETREM. Moins de camions sur les routes signifie une réduction des émissions de CO2, une économie de carburant et une baisse des nuisances sonores. Outre le bénéfice environnemental, l’impact économique est également appréciable. En effet, le nouveau calendrier de collecte représente une économie globale de 10 € par tonne collectée.

Particulièrement sensible aux enjeux environnementaux, la ville de Bussy-Saint-Martin a accepté de répondre favorablement à la proposition du SIETREM en faveur d’une collecte du verre tous les 15 jours. Ainsi, à compter du 1er OCTOBRE 2019, les emballages en verre seront collectés tous les MARDIS des SEMAINES PAIRES

À noter que la fréquence de collecte des ordures ménagères et des emballages ne change pas. Seul le verre est concerné par cette mesure. Vous trouverez au dos de ce courrier le calendrier de collecte du verre pour l’année 2019-2020. Ce document vous permettra de vous souvenir du jour de ramassage du verre. Conservez-le précieusement !

En cas de besoin, et après une période de test de 3 mois, la taille de votre bac vert pourra être modifiée sur demande auprès du SIETREM.

Retrouvez le calendrier de collecte des collectes de Bussy-Saint-Martin à ce lien. En cas de doute ou pour tout complément d’informations, n’hésitez pas à contacter le numéro vert au 0 800 770 061 ou à envoyer un mail à info@sietrem.fr.

Calendrier_C05_Bussy_Saint_Martin_2.jpg

Véro les bons tuyaux vous livre quelques astuces pour une rentrée des classes zéro déchet :

> Faites le tri du contenu du cartable de l’an dernier et récupérez les fournitures en bon état.

> Évitez les plastiques et préférez les matières comme le bois, le tissu, le métal, le carton ou le cuir comme par exemple : les crayons de couleur en bois, une règle en bois ou en métal, un taille-crayon en métal, une trousse en tissu ou en cuir, un stylo plume en bois ou métal, une gomme en caoutchouc naturel, les protège-cahiers en tissu...

> En cas d’achat, choisissez un objet sans emballage et labellisé (par exemple : Ange bleu, Cygne blanc, FSC, Ecolabel européen...) !

Des piles et petites batteries usagées sont retrouvées dans le bac des ordures ménagères par le collecteur.

Nous vous rappelons qu'elles sont à déposer dans l’une des 5 déchetteries du SIETREM ou dans les bornes à pile présentes sur le territoire.

Retrouvez le point de collecte le plus proche de chez vous sur le site : https://www.jerecyclemespiles.com/

Plus d'unformations sur la collecte et le traitement des piles et petites batteries usagées ici. 

Le 11 juillet 2019, un incendie a ravagé la partie process du centre de tri des emballages ménagers de Saint-Thibault-des-Vignes. Seuls les locaux administratifs et le quai de déchargement ont été épargnés par les flammes. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Depuis ce tragique événement, les collectes sélectives ont été prises en charge par d’autres centres de tri du département.

Signature d’une convention tripartite
Au lendemain de l’incendie, et dans un souci de continuité du service public, des solutions temporaires ont immédiatement été déployées. Dans l’urgence, les collectes d’emballages du SIETREM ont été acheminées à Chelles, sur une plateforme de stockage de GENERIS (filiale du groupe Véolia propreté et exploitant du centre de tri de Saint-Thibault-des-Vignes), avant d’être transférées sur des sites de traitement seine-et-marnais.

Très rapidement, le SMITOM Nord Seine-et-Marne a validé la remise en exploitation du centre de tri de Monthyon inoccupé depuis peu. Pendant l’été, le SIETREM, le SMITOM Nord Seine-et-Marne et GENERIS, ont signé une convention tripartite permettant à
GENERIS d’exploiter le centre de tri de Monthyon, inoccupé depuis peu, pour le traitement des collectes sélectives du SIETREM. Ce choix, motivé entre autres par la proximité géographique de ce site situé à moins de 30 kilomètres de Saint-Thibault-des-Vignes s’avère le plus approprié sur le plan social et économique. En transférant les personnels de GENERIS au centre de tri de Monthyon, les salariés n’ont pas cessé leur activité et ont pu rester dans un périmètre acceptable.

Aucune incidence pour les habitants
Les collectes sélectives s’effectuent normalement. Les habitants doivent maintenir leurs gestes de tri et même les renforcer ! Les nouvelles consignes de tri mises en oeuvre au 1er juillet 2019 (NDLR: depuis cette date tous les emballages se trient) sont maintenues.

Plateforme de stockage du verre
Les travaux de création d’une plateforme de stockage du verre sur un terrain jouxtant le centre de tri incendié ont du provisoirement être interrompus. Ceux-ci reprendront dans les jours prochains pour s’achever en novembre 2019.

Le devenir du centre de tri du SIETREM
La partie dévastée du centre de tri sera prochainement déconstruite. Puis, le bâtiment administratif épargné par l’incendie sera mis hors d’eau pour préserver la structure.
Une expertise devrait avoir lieu dans les jours prochains pour évaluer si des dégâts sont à déplorer sur le génie civil. Après les conclusions de l’expertise, le SIETREM pourra statuer sur la reconstruction de son centre de tri. Des informations complémentaires vous seront communiquées régulièrement.

Le SIETREM remercie les différents partenaires, élus et habitants pour leurs nombreux témoignages de sympathie ainsi que les syndicats voisins, et tout particulièrement le SMITOM Nord Seine-et-Marne et le SMITOM Lombric pour leur soutien et leur solidarité.

Pour le bien-être des équipages de collecte, il est demandé aux propriétaires de chiens de ne pas jeter une grande quantité de déjections canines dans le même contenant. Il est préférable de les répartir dans plusieurs sacs, avec d’autres ordures ménagères. En effet, en tombant dans la benne, les sacs sont écrasés et parfois éventrés par le compacteur. Le contenu vient alors se coller sur les parois du camion, au grand dam du personnel de SEPUR qui en subit les conséquences olfactives...

À l’occasion de la semaine du développement durable 2019, qui avait lieu du 30 mai au 5 juin 2019, le SIETREM a organisé un grand concours inter-écoles de collecte des piles et petites batteries usagées. Au total 2606 kg ont été collectés.

28 écoles du territoire du SIETREM participaient à ce concours qui avait pour objectif de sensibiliser les enfants au tri et au recyclage de ce type de déchets. Le syndicat, en partenariat avec l’éco-organisme COREPILE, avait mis à disposition des établissements scolaires participants des boîtes spécifiques dédiées à la récupération des piles et petites batteries usagées ainsi que de la documentation (cliquez ici pour en savoir plus sur la valorisation des piles).

Le grand gagnant de ce concours est l’école Georges Brassens de Courtry qui a collecté 224 kg de piles soit 1,6 kg par élève*. Le SIETREM offrira à l’ensemble des enfants de cet établissement scolaire un spectacle de magie sur le recyclage des déchets à la rentrée scolaire 2019/2020.

Pour remercier l’ensemble des participants, un diplôme et un crayon offert par l’éco-organisme Corepile a été remis à chaque enfant. Des lots supplémentaires ont également été distribués aux écoles « Mont Chalats » à Chelles et « Cousteau » à Jablines, respectivement classées 2e et 3e du concours.

Le SIETREM félicite tous les élèves pour leur investissement en faveur de cette opération éco-responsable !

Retrouvez le classement complet du concours ci-dessous (ou en cliquant sur ce lien).

* par souci d’équité, les résultats ont été calculés en fonction de la moyenne de piles collectée par élève.

 

Tableau_résultats.jpg

 

Le broyat a toute sa place dans les jardins. Il répond à une double prise de conscience : celle de jardiner au naturel et celle de réduire le volume des déchets verts déposés à la collecte ou en déchetterie.

Le broyat est obtenu à partir des tailles de haies, de petites branches d’arbres… (on parle de broyat de bois), ou avec des feuilles mortes (broyat de feuilles).

 

> Comment l’utiliser ?

- En paillis : les qualités nutritives du broyat stimulent la fertilité du sol. Ainsi, en disposant une épaisseur de 5 cm environ au pied des plantes ou des haies, le paillis permet d’enrichir son jardin. Cette méthode de jardinage au naturel reproduit le même mécanisme d’autosuffisance qu’en forêt. L’humidité du sol est alors conservée et la vie de nombreux champignons et micro-organismes maintenue. C’est également un moyen efficace pour limiter la pousse des mauvaises herbes et protéger les plantations des fortes gelées hivernales. Le broyat peut être épandu à n’importe quel moment de l’année. 
Attention, il est déconseillé d’utiliser du broyat de thuyas sur de jeunes plantations, il peut avoir un effet herbicide si les plants sont trop frais.

- Pour le compostage : Le broyat peut être un élément essentiel pour produire un bon compost. Il apporte le carbone nécessaire à la vie des micro-organismes et permet d’absorber l’humidité en excès. Il est très efficace dans les composteurs à très grand volume car il restructure la matière présente et facilite le passage de l’air.

Pour rappel, il est possible de réserver un composteur, cliquez sur ce lien. Une participation de 20 euros sera demandée le jour du retrait.

 

> Comment faire du broyat ?

Constituez un stock suffisant de feuilles mortes, de tailles de haies et de petites branches d’arbres… Broyez-les ensuite à l’aide d’un broyeur de végétaux que vous pourrez louer à la journée dans les magasins spécialisés. Vous pouvez également solliciter votre entourage ou avoir recours à une plate-forme d’échange pour en emprunter un !

À compter du 1er juillet 2019, le tri se simplifie ! Désormais, tous les emballages et les papiers se trient. Ainsi, en plus des emballages que vous aviez l’habitude de trier (bouteilles et flacons en plastique, papiers, emballages et briques en carton, emballages en métal), vous pouvez maintenant déposer dans le bac jaune les pots, films, sachets, barquettes et petits emballages en métal.

 

 AFF. TRI sietrem 254 x 70 HD 12

 

C’est grâce au soutien de CITEO, l’éco-organisme chargé des filières emballages et papiers, et aux équipements modernes du nouveau centre de tri du SIETREM, implanté à St-Thibault-des-Vignes, que ces nouvelles matières peuvent être triées. 

Cette simplification des consignes de tri devrait permettre une augmentation du volume d’emballages triés de 4 kilos en plus par an et par habitant (ce qui porterait la quantité totale d’emballages triés à 35 kilos par an et par habitant). Ainsi, le SIETREM anticipe la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit une généralisation des nouvelles consignes de tri à tout le territoire national d’ici 2022.
 
Pour en savoir plus, cliquez-ici.
 
Retrouvez les nouveaux outils de communication pour mieux comprendre les nouvelles consignes de tri (ces documents seront effectifs dès le 1er juillet 2019) : 
 
 
 

Retrouvez les consignes de tri sur www.consignesdetri.fr 

encadré_ECT.jpg

Le Syndicat mIxte pour l'Enlèvement et le Traitement des Résidus Ménagers recrute :

- Un juriste marchés publics (H/F).

- Deux ambassadeurs du tri.