waster-2

Actualités

Le nouveau centre de tri du SIETREM est pleinement opérationnel depuis quelques semaines.

Toutes les collectes sélectives du territoire du syndicat sont traitées dans cet équipement à la pointe de la technologie qui permet de séparer de façon optimale les différentes matières en vue de leur recyclage. Pour rappel, tous les emballages et papiers se trient. Retrouvez ci-dessous les bons gestes à adopter pour préserver nos précieuses ressources naturelles.

 

consigne de tri

 

 

Au coeur du centre de tri

Un parcours de visite pédagogique a été imaginé pour que petits et grands puissent découvrir et comprendre le process de tri des emballages. Vidéos, jeux numériques, photographies, exposition…
Un soin tout particulier a été porté à cet espace ludique. Quelques ajustements sont encore en cours de réalisation. Dès que l’accueil des publics sera possible, de plus amples informations vous seront communiquées.

parcours visite

Un parcours de visite ludo-pédagogique est en cours d’installation au sein du centre de tri

 

Préservons la sécurité des personnels et les équipements

insolite insolites2

Seringues, cartouches de gaz, jouets, vêtements, couches-culottes, pétards, piles au lithium, batteries… des déchets non-conformes parfois dangereux et/ou explosifs sont fréquemment retrouvés sur la chaine de tri. Ceci peut mettre en danger les personnels et empêcher le bon fonctionnement des équipements. Il est donc impératif de respecter les consignes de tri.

 

 

Le saviez-vous ?

◗ Une tonne de bouteilles en plastique triée permet de fabriquer 5 800 ours en peluche


◗ 3 750 boîtes à chaussures peuvent être fabriquées à partir d’une tonne de papier carton recyclée


◗ Grâce à 10 tonnes d’emballages en acier (boîtes de conserve) recyclées, 140 mètres de rails de train peuvent être fabriqués.

biodechetsDans une démarche vertueuse de gestion des déchets et afin de se conformer à la loi qui impose une solution de tri à la source des biodéchets, le SIETREM expérimentera très prochainement une gestion différenciée des déchets alimentaires biodégradables à Bussy-Saint-Georges (dans le quartier du centre-ville), Gournay-sur-Marne et Lognes (dans le quartier Le Village).

L'expérimentation de la collecte des biodéchets étant différente pour chaque commune, retrouvez ci-dessous les consignes et conditions de collecte, ainsi que des guides par commune pour tout comprendre de cette expérimentation.

 

 

 

 > Bussy-Saint-Georges - quartier du centre-ville uniquement :

- Pour les particuliers : collecte hebdomadaire des biodéchets en bac en porte-à-porte pour les habitats pavillonnaires et collectifs (des conteneurs adaptés à ce type de déchets seront distribués aux habitants concernés) 

- Pour les petits producteurs professionnels de biodéchets (moins de 5 tonnes par an) : collecte des biodéchets en bac en porte-à-porte

- Pour le marché du centre-ville : mise en place d’un point d’apport volontaire, disponible uniquement les jours de marché.

Les Buxangeorgiens résidant en habitants collectifs peuvent contacter le SIETREM par mail à l’adresse biodechet-sietrem@sietrem.fr pour obtenir un bioseau permettant de transporter les biodéchets.

 Le guide complet sera disponible prochainement.

 

> Gournay-sur-Marne - toute la commune :

- Pour les particuliers en habitat pavillonnaire : compostage individuel ou partagé

- Pour les particuliers en habitat collectif : collecte des biodéchets en points d’apport volontaire (retrouvez la borne la plus proche de chez vous dans le guide de collecte)

- Pour les petits producteurs professionnels de biodéchets (moins de 5 tonnes par an) et les halles : collecte des biodéchets en points d’apport volontaire

Les particuliers concernés par l’apport volontaire ou le compostage partagé, peuvent contacter le SIETREM par mail à l’adresse biodechet-sietrem@sietrem.fr pour obtenir un bio-seau adapté au transport des déchets compostables. 

 Retrouvez le guide complet en cliquant ici.

> Lognes - quartier Le Village uniquement 

- Pour les particuliers : collecte hebdomadaire des biodéchets en bac en porte-à-porte pour les habitats pavillonnaires et collectifs (des conteneurs adaptés à ce type de déchets seront distribués aux habitants concernés).

- Pour les petits producteurs professionnels de biodéchets (moins de 5 tonnes par an) : collecte des biodéchets en bac en porte-à-porte

Les Lognots résidant en habitants collectifs peuvent contacter le SIETREM par mail à l’adresse biodechet-sietrem@sietrem.fr pour obtenir un bioseau permettant de transporter les biodéchets.

 Le guide complet sera disponible prochainement.


Les personnes qui pratiquent d’ores et déjà le compostage individuel sont invitées à maintenir ce mode de gestion vertueux. Les composteurs sont à commander sur le site sietrem.fr.

Des réunions publiques sont organisées dans les 3 communes concernées au cours du premier trimestre 2023.

Les calendriers de collecte du verre 2023 sont disponibles ! 
 
Pour rappel, sur le territoire du SIETREM, les emballages en verre sont collectés 1 fois toutes les 2 semaines.
 
Si la contenance de votre bac vert n’est pas suffisante, vous pouvez contacter le SIETREM par mail à info@sietrem.fr ou par téléphone au 0 800 770 061 !
Selon le type de votre logement et la composition de votre foyer, votre bac pourra être échangé par un conteneur d’un volume plus approprié.

Le second numéro du Tri’mestriel, est disponible !

En attendant de recevoir le nouveau numéro du magazine du SIETREM dans votre boîte aux lettres, vous pouvez le consulter en cliquant sur l'image ci-dessous :

SIETREM MAG2 72 1 page 0001

La distribution du Tri’mestriel vient de débuter, si d’ici la fin de la semaine prochaine, vous ne l’avez toujours pas reçu, informez-en le SIETREM par mail à info@sietrem.fr ou par téléphone au 0 800 770 061.

Bonne lecture à tous !

À la découverte du métier d’agent de déchetteries

 

Portrait_métier.jpg

 

Au quotidien, une dizaine d’employés travaillent sur les 5 déchetteries du SIETREM. La rédaction de votre magazine Tri’mestriel a rencontré l’un d’entre eux, Xavier, pour découvrir son métier.

 

La rédaction : « En quoi consiste le métier d’agent de déchetteries ? »


Xavier :
« Notre principale mission est d’accompagner les usagers à bien trier leurs déchets. Nous vérifions les flux entrants, gérons les déchets dangereux, assurons la propreté des lieux et de veillons au respect du tri ».

La rédaction : « Justement, en ce qui concerne le tri des déchets, que pouvez-vous nous en dire ? »


Xavier :
« Généralement, le tri effectué par les usagers sur place est de bonne qualité mais il arrive qu’il y ait parfois quelques erreurs. Si celles-ci sont importantes, c’est le contenu entier de la benne qui est perdu car le recyclage ne pourra pas être effectué. Il est donc très important que les usagers écoutent bien nos conseils lors de leur arrivée ».

La rédaction : « Quelles sont les recommandations que vous pourriez donner à nos lecteurs ? »


Xavier : « Avant de se déplacer, j’invite les habitants à se renseigner sur les conditions d’accès, les déchets acceptés et le règlement. Toutes ces informations sont en ligne sur le site internet du SIETREM. Il est judicieux de faire un pré-tri des matériaux lors du chargement du véhicule. Cela leur fera gagner du temps. J’insiste sur les déchets chimiques car ils présentent un risque pour l’environnement ou la santé. Il est important que les contenants soient bien fermés et identifiables grâce à une étiquette. »

La rédaction : « Le nouveau règlement des déchetteries a évolué depuis presque un an, quel bilan pouvez-vous en faire ? »


Xavier :
« La quantité de certains déchets autorisés a été modifiée. Cela fait plus de déchets valorisés. Les véhicules utilitaires sont acceptés pour faciliter l’accès à certains usagers. En revanche, il faut tout de même veiller à bien respecter la règle des 1m3 par passage. Les plages horaires ont été adaptées et le nombre d’accès a été limité à 26 par an. Ce dernier point a pu inquiéter certains usagers mais finalement, ils se rendent compte que 2 passages par mois, c’est plutôt confortable. Les habitants attendent d’avoir plusieurs déchets pour se rendre en déchetteries ce qui limite les déplacements en voiture. Ces mesures sont aussi bénéfiques pour l’environnement ».  

Même usagés, vos vêtements, votre linge de maison et vos chaussures peuvent se transformer et être recyclés. Pour leur donner une seconde vie, déposez-les dans un point d’apport prévu à cet effet !
 
Comment faire ?
 
Tous les Textiles d'habillement, Linge de maison et Chaussures usagés peuvent être rapportés, quel que soit leur état, même abîmés.
 
Les consignes : 

Vous pouvez déposer :

picto sac vetements  Vos vêtements et votre linge de maison propres et secs dans un sac fermé (30L maximum)

picto sac chaussures Vos chaussures liées par paire et dans un sac fermé (30L maximum)
 
Retrouvez le point d'apport volontaire le plus proche de chez vous en cliquant sur ce lien.

Des bornes sont également disponibles dans toutes les déchetteries du SIETREM.
 
picto vetements humides Ne déposez pas d'articles humides ou souillés, cela risque de détériorer le contenu des bornes.

 
Que deviennent-ils ?
 
Une fois déposés dans l'une des bornes présentes sur le territoire du SIETREM, les textiles d'habillements, linge de maison et chaussures seront traités et collectés par Refashion, l'éco-organisme en charge de cette filière.
 
Ils pourront alors être reportés ou recyclés : 
  • Les articles en meilleur état seront revendus en boutique de seconde main, en France ou à l’export
  • Les articles en moins bon état seront transformés en nouvelles matières : fil, géotextile pour l’industrie du bâtiment ou de l’automobile, plasturgie / composite pour de nouveaux objets, valorisation énergétique

 

LOGO REPERE FILIERE TEXTILE REFASHION Rond

 

 Plus d'informations sur le site https://refashion.fr/citoyen/fr

 

Le SIETREM vous rappelle que la vente de calendriers par les équipages de collecte est une initiative personnelle, non encadrée par le syndicat.

Cette démarche n’est ni règlementaire, ni contractuelle.

Cette pratique relève d’une coutume qui dépend du libre arbitre de chacun.

Elle résulte donc de la seule volonté des habitants.

Cette règle a été rappelée par le SIETREM à ses prestataires de collecte. 

Attention néanmoins aux faux démarcheurs et aux vols par ruse qui sont signalés chaque année.

En cas de démarchage malveillant ou insistant, nous vous invitons à alerter les services de police.

Christian Robache, Président du SIETREM, Benoît BREYSSE, Vice-Président chargé de la communication et des actions pédagogiques, et les membres du bureau syndical du SIETREM sont heureux de vous présenter le premier numéro du Tri’mestriel, le nouveau magazine du SIETREM.

Dans cette publication, vous retrouverez toutes les informations utiles sur la bonne gestion de vos déchets, sur l’actualité du syndicat et sur l’action de vos élus en faveur de l’environnement.

Ce nouveau support remplace la lettre du SIETREM et sera distribué, une fois par trimestre, dans les boîtes aux lettres des habitants du territoire du SIETREM.

La distribution commencera le 8 octobre 2022. Si vous constatez des anomalies (magazine encarté avec des publicités, non réception ou réception de plusieurs exemplaires), n'hésitez pas à nous en faire part par mail à info@sietrem.fr (en précisant votre adresse).

En attendant de le recevoir chez, vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien.

Mise en place de la collecte des déchets verts en porte-à-porte dans les secteurs pavillonnaires uniquement

Dans le cadre de l’amélioration du service public et de la politique de développement durable de la commune de Gouvernes, le Syndicat mIxte pour l’Enlèvement et le Traitement des RÉsidus Ménagers (SIETREM), en partenariat avec la Communauté d’Agglomération de Marne et Gondoire, va mettre en place un nouveau service de collecte des déchets verts dans les secteurs pavillonnaires de la commune.

Aussi, à compter du 20 septembre 2022, cette nouvelle collecte dédiée uniquement à ce type de déchets sera assurée en porte-à-porte, tous les 3e mercredis de chaque mois, de mai à novembre.

Les déchets verts collectés seront acheminés vers une plateforme de compostage pour y être valorisés en compost. Pour cela, il est indispensable de respecter scrupuleusement les règles de présentation suivantes :


• Mode de présentation :

Les branchages ne doivent pas excéder 1,20 m de longueur, 10 cm de diamètre et 25 kg. Ils doivent être présentés en fagots liés à l'aide d'un lien biodégradable (ficelles en plastique, en nylon ou métalliques interdites). Les autres déchets verts (gazon, feuilles, déchets floraux et de massifs) doivent être présentés en sacs en papier biodégradable ou en bacs et récipients en bon état, munis de 2 poignées et n’excédant pas 25 kg. Les sacs et contenants ne sont pas fournis par la collectivité et sont à la charge de l’usager. La présentation dans des sacs en plastique est interdite. Le dépôt est limité à 1 m3 par collecte.

Retrouvez la plaquette de la bonne présentation des déchets verts en cliquant sur ce lien.

• Déchets acceptés :

Tontes de gazon, feuilles, tailles de haies, d’arbustes ou d’arbres, déchets floraux et de massifs… provenant uniquement des jardins des pavillons.

• Déchets refusés :

La partie fermentescible des ordures ménagères des particuliers, la terre, les cailloux, le bois de construction, les palettes, le fumier et les souches d’arbres.

En cas de doute ou pour tout complément d’informations, n’hésitez pas à contacter le numéro vert au 0 800 770 061 du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 & de 14h00 à 17h30 ou à adresser un mail à info@sietrem.fr.

Christian Robache, Président du SIETREM et Christian Plumard, Vice-Président du SIETREM en charge du tri des emballages et du recyclage sont heureux de vous présenter le troisième numéro de la gazette du chantier du centre de tri du SIETREM.

À travers ce document, découvrez l’avancée des travaux avec notamment la fin de l’installation des équipements qui constituent le process de tri et l’élaboration du nouveau parcours de visite pédagogique. Pour rappel, le nouveau centre de tri sera opérationnel à l'automne 2022.

Cliquez ici pour lire le dernier numéro de la gazette du chantier.