waster-2

Actualités

Vous souhaitez vous débarrasser d’un ancien meuble ou des vieux pots de peinture dont vous n’avez plus l’utilité ? Vous aimeriez rénover votre salle de bain mais vous ne savez pas quoi faire de vos gravats ? Le VTT cassé de votre aîné encombre votre garage mais vous n’avez pas le temps de le déposer en déchetterie ? Le SIETREM vous présente WASTER, une solution concrète pour répondre à ces problématiques.

À la demande du SIETREM, ce nouvel outil numérique et innovant a été développé par une jeune entreprise lyonnaise pour la population des communes membres du syndicat. Il permet de mettre en relation les habitants qui souhaitent évacuer leurs déchets avec des voisins « collecteurs » qui peuvent les aider en échange d'une participation financière.

UN OUTIL DE COVOITURAGE DES DÉCHETS EN DÉCHETTERIE

Le principe est simple : il suffit de se connecter sur la plateforme d’entraide SIETREM - WASTER (en cliquant sur ce lien ou en téléchargeant l'appli SIETREM WASTER sur votre smartphone via le Google Play et Apple Store) puis de remplir un formulaire en indiquant notamment la nature et la description des objets que vous désirez évacuer, votre adresse et vos disponibilités. Une fois votre annonce publiée, les acteurs en mesure de vous aider vous contactent via la messagerie instantanée de la plateforme et vous proposent un prix pour la collecte. Il vous suffit alors de faire votre choix parmi les propositions. La personne à qui vous confiez vos objets les évacuera vers une déchetterie, des structures de réemploi ou de recyclage afin qu’ils soient valorisés dans le respect de l’environnement.

Pour comprendre comment bien utiliser l'outil SIETREM WASTER, retrouvez notre pas à pas en cliquant ici.

SÉCURISÉ ET SIMPLE D’UTILISATION

La plateforme procède à des vérifications d’identité et valide la transaction que lorsque la confirmation de prise en charge est donnée par le propriétaire des déchets et que la preuve de dépôt est apportée par le collecteur (photo géolocalisée et horodatée du lieu de traitement ou de réemploi des déchets). Le paiement en ligne est sécurisé et le service est 100% remboursé en cas d’annulation.

UN ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

En plus de répondre aux besoins d’une partie des habitants qui ne peut se déplacer en déchetterie, cette solution s’inscrit dans la politique environnementale conduite par Christian Robache, Président du SIETREM, et son équipe, puisqu’elle permet de mutualiser les déplacements et donc de réduire l’empreinte carbone. De plus, grâce à son système de traçabilité, Waster assure aux habitants que leurs déchets ne se retrouveront jamais dans la nature.

DE NOMBREUX AVANTAGES À LA CLÉ

Pour le détenteur de déchets : gain de temps, flexibilité, transport facilité.
Pour le voisin « collecteur » :  coup de pouce financier.

UNE PLATEFORME MULTI-SERVICES

SIETREM WASTER permet  également d’accéder très  rapidement aux jours de collecte des déchets, en fonction du lieu d’habitation. Prochainement, un module de don d’objets sera  intégré à l’application.

Header site internet Waster

Le SIETREM et Eco DDS vous accompagnent pour le tri de vos déchets dangereux. Grâce à l'application Facilitri, découvrez comment les trier et où les déposer.

Pour rappel, les déchets dangereux (produits de bricolage : peintures, enduits, colles, mastics, solvants, acides... d’entretien de véhicule comme le liquide de refroidissement, de jardinage : insecticides, biocides, phytosanitaires... les comburants : chlorate de soude, les galets de désinfection des piscines, le peroxyde d’hydrogène pour piscine, des durcisseurs de résine, les anti-taupes...) peuvent être apportés dans l'une des 5 déchetteries du SIETREM où ils seront éliminés dans le respect de l'environnement.

Retrouvez toutes les informations sur l'appli Facilitri via le flyer ci-dessous.

Flyer Facilitri 100x210 HD 1 Flyer Facilitri 100x210 HD 2

 

À compter du 1er octobre 2021, les 5 déchetteries du SIETREM passent aux horaires d'hiver (voir ci-dessous ) :

Horaires hiver

 

Le SIETREM vous rappelle que les petits emballages en carton (les boîtes de gâteaux, de céréales…), les cartons alimentaires (type boîtes pizzas , emballages de repas livrés ou à emporter) ainsi que les cartons des colis sont à déposer dans le bac de tri ou dans un point d’apport volontaire enterré jaune.
 
Les gros cartons utilisés pour les déménagements ou pour l’emballage d’articles volumineux sont à déposer dans l’une des déchetteries du SIETREM (retrouvez la liste des déchetteries et des conditions d’accès en cliquant sur ce lien). 
 
❌ Les cartons déposés au sol, à côté du bac jaune ou sur son couvercle, ne sont pas acceptés à la collecte. En effet, en cas de pluie, les cartons seront mouillés ce qui empêche la matière d’être correctement recyclée. De plus, s’ils sont ramassés par les équipages de collecte, ils risquent de se coller aux autres emballages et de souiller le contenu de la benne.
 
Une fois arrivées au centre de tri, toutes ces matières qui se seront mélangées à cause de l’humidité ne pourront pas être triées et seront envoyées vers l’Unité de Valorisation Énergétique pour incinération.
 
Retrouvez toutes les informations sur le tri des cartons, sur le visuel ci-dessous ⬇️
 
Com cartons A4

Nous l’attendions avec impatience, la reconstruction du centre de tri des emballages et papiers du SIETREM débute cette semaine !

Une base vie permettant d’accueillir les différents prestataires en charge du chantier vient d’être installée. Les personnels sont maintenant à pied d’œuvre, les grues et autres engins nécessaires ont été acheminés sur place.

L’équipement devrait être à nouveau opérationnel au cours du dernier trimestre 2022. Le syndicat vous tiendra informé de l’avancée du chantier via des posts réguliers sur les réseaux sociaux et sur le site internet www.sietrem.fr !

Restez connectés !

DSC 0279 DSC 0276

DSC 0284 DSC 0282

Une étude menée par le SIETREM démontre que seul 1 habitant sur 4 sort son bac à verre chaque semaine (avec seulement 14 % du volume du bac rempli). Face à ce constat, le syndicat a souhaité revoir les fréquences de ramassage des emballages en verre pour optimiser les tournées et ainsi limiter l’empreinte carbone.

Suite à une expérimentation concluante menée sur la ville de Champs-sur-Marne en 2017, puis élargie à 11 communes supplémentaires depuis 2019, la réduction de fréquence de collecte du verre sera généralisée sur l’ensemble du territoire du SIETREM à partir du 4 octobre 2021. 

À compter de cette date, le bac vert sera ramassé 1 fois toutes les 2 semaines pour toutes les communes du territoire *

Cette mesure s’inscrit parfaitement dans la politique de développement durable entreprise depuis de nombreuses années par le SIETREM. Moins de camions sur les routes signifie une réduction des émissions de CO2, une économie de carburant et une baisse des nuisances sonores.

Un courrier d’informations accompagné du calendrier de collecte des emballages en verre sera distribué dans les boîtes aux lettres des habitants des 18 communes concernées par ce changement avant la mi-septembre.

Les nouveaux calendriers de collecte sont également disponibles en cliquant sur ce lien.

Pour information, quelques semaines après la mise en place de cette nouvelle organisation, les habitants qui en expriment le souhait pourront obtenir un bac à verre plus grand. En complément, il est rappelé que des bornes d’apport volontaire sont présentes à travers tout le territoire. Pour connaître le point de collecte le plus proche de votre domicile, utilisez l’outil « Où jeter votre déchet » disponible sur la page d’accueil du site internet.

*Sauf la commune de Jablines qui n’est pas concernée par le service de collecte du verre en porte-à-porte.

Retrouvez ci-dessous le communiqué du SIETREM concernant l'optimisation des collectes du verre :

CP optimisation des collectes du verre

 

 

 

Centre de tri des emballages ménagers du SIETREM

Une subvention de 250 000 € accordée par la Région Ile-de-France


Dans le cadre de la reconstruction du centre de tri des emballages ménagers du SIETREM, Christian ROBACHE, Président du syndicat, a adressé une demande de subvention à la Région Ile-de-France pour financer une partie des équipements de l’usine dont le démarrage du chantier est prévu en septembre 2021.

Le 9 août, le syndicat a eu le plaisir de recevoir une réponse positive. Dans son courrier, Valérie PECRESSE, Présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, informe le Président du SIETREM qu’une subvention de 250 000 € a été accordée au syndicat au titre de l’amélioration des performances du centre de tri.

Christian ROBACHE et les membres du comité syndical remercient chaleureusement Valérie PECRESSE ainsi que son équipe et notamment Yann WEHRLING et Jean-Philippe DUGOIN-CLEMENT, Vice-Présidents du Conseil régional d’Ile-de-France.

Ce soutien budgétaire participera à financer des équipements à la pointe de la technologie qui seront intégrés au process de tri. Cela permettra au SIETREM de bénéficier avant fin 2022 d’un outil ultra performant, moderne et automatisé. Cette usine de dernière génération garantira une qualité de tri optimale et permettra une gestion vertueuse des emballages.

Afin de lutter contre les dépôts de déchets aux pieds des Points d’Apport Volontaire Enterrés (PAVE), la signalétique des bornes est en cours de renouvellement dans l’éco-quartier des Roseaux de Montévrain.

Ce nouvel habillage a pour but d’aider les habitants à identifier plus facilement les différents flux (ordures ménagères, emballages / papiers et verre) et à mieux respecter les consignes de tri.

Il s’inscrit dans la continuité de la campagne de communication menée par le SIETREM en collaboration avec la ville de Montévrain visant à réduire les dépôts au sol et autres incivilités commises autour des PAVE.
Pour rappel, une campagne d’affichage ainsi que des opérations évènementielles ont été menées précédemment au sein de l’éco-quartier afin d’attirer l’attention des habitants sur ces nuisances et de les sensibiliser au bon geste de tri.

Cette nouvelle signalétique sera également installée sur les PAVE de l’éco-quartier du Sycomore de Bussy-Saint-Georges.

 

Sans titre 12Sans titre 13

Sans titre 14Sans titre 15

Sans titre 16Sans titre 17

Vos cartouches à jet d’encre ou vos toners sont usagés et vous ne savez pas comment les éliminer ? Déposez-les dans l’une des 5 déchetteries du SIETREM ! Depuis le mois de juillet 2021, de nouveaux contenants destinés à recevoir ce type de déchets sont à votre disposition. Pour faciliter votre geste de tri, il est conseillé de laisser l’enveloppe en plastique ou le carton d’emballage autour de vos produits usagés (les emballages seront retriés).
 
Vos anciens consommables d’impression seront ensuite récupérés par l’entreprise adaptée Printerre, qui emploie plus de 60 % de personnes en situation de handicap. Ils bénéficieront alors d’une seconde vie et pourront être réutilisés grâce au remplacement des pièces usés ou valorisés afin de créer de nouveaux objets.
 
Un geste solidaire !
 
Ces nouveaux contenants ont été installés dans le cadre de l’opération « Solidarité cartouches ». Grâce à la vente de ces produits réemployés, un don sera fait à l’association "le rire médecin", partenaire de cette collecte solidaire, qui forme et emploie des clowns hospitaliers dans les services pédiatriques.

Dans le cadre d’un partenariat avec les étudiants de la chaire d’économie sociale et solidaire de l'Université Gustave Eiffel, le SIETREM participe au #RecyclageChallenge organisé par Orange et Emmaüs International.

L’objectif de ce concours est de récupérer 25 000 mobiles, tablettes et accessoires (chargeurs, oreillettes…) afin de les recycler, de créer des emplois et de soutenir Emmaüs International.

Pour y parvenir, le SIETREM et les étudiants mettent en place une collecte solidaire et citoyenne. Pour cela, des boîtes spécifiques dédiées à la récupération de ces appareils sont installées dans les déchetteries de Chanteloup-en-Brie, Chelles, Noisiel et Saint-Thibault-des-Vignes ainsi que dans l’enceinte de l’Université Gustave Eiffel. 

> Pourquoi participer ?

En récupérant 25 000 téléphones, tablettes, accessoires… un emploi sera créé ou maintenu en France. Les mobiles et tablettes encore en état de marche seront reconditionnés puis revendus d’occasion dans un pays émergent. Quant à ceux qui ne fonctionnent plus, ils seront recyclés dans le respect de l’environnement : les matières dangereuses seront traitées et les métaux récupérés.

L’intégralité des bénéfices de cette opération sera reversée par Orange à Emmaüs International.