Cette saison, pensez à couvrir votre composteur pour éviter que le contenu soit trop mouillé. C’est aussi le moment de stocker vos feuilles mortes et petits branchages qui apportent aération et carbone au compost.

N’hésitez pas à alimenter le composteur tout l’hiver en diversifiant les apports. Le processus sera certes beaucoup plus lent et parfois même interrompu en raison des températures basses mais au retour des beaux jours, la décomposition reprendra normalement même si la matière a été gelée.

Pendant la saison froide, le compost ne doit pas être retourné pour faciliter le développement des micro-organismes. C’est seulement au printemps que vous pourrez remuer activement la matière à l’aide d’une fourche.