DÉCHETS D’ACTIVITÉ DE SOINS À RISQUES INFECTIEUX (DASRI)

Fréquemment, les agents du centre de tri signalent que des déchets de soins arrivent sur la chaîne de tri. Lorsqu’ils sont jetés dans la poubelle jaune ou avec les déchets ménagers, les agents qui collectent ou qui trient vos déchets manuellement peuvent se piquer (même si vous aviez pris soin de les mettre dans une boîte sécurisée). En effet, les camions qui collectent vos déchets les compactent et les seringues se retrouvent en vrac parmi les autres déchets. Les agents qui se piquent peuvent alors faire l’objet d’un traitement médical préventif très lourd psychologiquement et physiquement. De plus, ce traitement ne permet pas toujours d’écarter le risque de contamination !

Pour éviter ces accidents, l’éco-organisme DASTRI a mis en place un dispositif pour sécuriser l’ensemble de la filière et faciliter la vie des patients et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. DASTRI fabrique et distribue gratuitement aux personnes concernées des boîtes jaunes à couvercle vert par l’intermédiaire des pharmacies. Ces boîtes testées dans diverses situations garantissent de stocker en toute sécurité les déchets de soins perforants (aiguilles, seringues…) et ceux résultant de l’autotest (autopiqueur). Pour s’en procurer gratuitement, il suffit de demander une boîte à son pharmacien, sur présentation d’une ordonnance.

Plus de 1600 points de collecte sont repertoriés sur le site www.dastri.fr

Les déchets de soins qui ne comportent pas de risques infectieux et qui ne font pas partie des 12 catégories énumérées ci-dessus sont assimilés aux ordures ménagères (comme les abaisse-langues, les gants jetables, emballages d’articles stériles...). Ils peuvent donc être jetés dans la poubelle grenat. Attention aux déchets de soins à risques infectieux qui ne sont pas listés ci-dessus. Ils ne doivent pas être jetés dans le bac d’ordures ménagères ni dans le bac de tri. Ils doivent être pris en charge par les professionnels de santé qui ont l’obligation de les éliminer selon la règlementation en vigueur. Plus d’informations sur le site solidarites-sante.gouv.fr - soins et maladies - qualités des soins et pratiques - Elimination des déchets d’activités de soins à risques infectieux.